Le Roi des Chats, de Stephen Vincent Benét

Mise en page 1Un recueil de nouvelles fantastiques qui permet de découvrir une voix américaine trop méconnue.

Enfin, ma chère, demanda Mrs Culverin un peu émue, vous n’allez pas me dire…une queue ? Cette première phrase de la nouvelle éponyme du recueil que nous éditons témoigne de cette légèreté moqueuse qui parcourt l’œuvre de Stephen Vincent Benét, une légèreté fantastique sur laquelle plane une inquiétude et le sentiment de la fragilité des êtres. «Une histoire qui ne tient pas debout» mais où le héros de l’histoire est un homme à queue de chat qui dirige un orchestre…
Stephen Vincent Benét aime à les imaginer ainsi : légèrement décalés par rapport à la réalité, fascinants ou stupéfiants, avec ce léger glacis d’ironie qui fait toute la différence, comme dans cette histoire d’un Bonaparte mourant en… 1789…
Préface de Thierry Gillybœuf

L’Éveilleur Étrange, collection dirigée par David Vincent


Stephen Vincent Benét

Né en Pennsylvanie, Stephen Vincent Benét (1898-1943) fut un poète précoce avant de s’essayer à la prose. Son œuvre la plus célèbre, John Browns’ Body (1928), vaste fresque de l’épopée américaine, lui valut le prix Pulitzer. Bury My Heart at Wounded Knee, le fameux livre sur le massacre des Indiens, doit son titre à l’un de ses vers. Le Diable et Daniel Webster (1937), fut couronnée par le prix O.Henry.
Disparu à 44 ans d’une crise cardiaque, il reçoit un Pulitzer posthume pour son poème Western Star (1944).

 

Une redécouverte d’une figure absolument méconnue du fantastique américain de la première moitié du XX° siècle.

 

Le Roi des chats
À paraître le 19 octobre 2017

L’ÉVEILLEUR
144 pages | 16,00 €

Diffusion Harmonia Mundi Livres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s