Jean Cayrol nous parle

En juin 1970, La Revue des Deux-Mondes publie un article de Raymond Bordaz, « Jean Cayrol nous parle, » qui annonce la diffusion d’une série d’entretiens à venir sur les ondes de France-Culture où l’auteur de Je vivrai l’amour des autres, Nuit et Brouillard (pas encore des Enfants pillards, son dernier roman, 1978), revient sur son « parcours littéraire », la littérature, ce que c’est qu’écrire, et son expérience de la déportation.

À noter que Raymond Bordaz, haut fonctionnaire de l’État, gaulliste de la première heure, fut directeur général de Radio Télévision Française. À ce titre, il s’opposa en 1962 à la diffusion, par Denise Glazer, de la chanson «Nuit et Brouillard» interprétée par Jean Ferrat, et c’est son ministre de tutelle… Alain Peyrefitte, le vrai patron du média, qui le fit céder. Plus tard, Bordaz fut chargé par Pompidou de piloter la création de Beaubourg, dont il prit la présidence de 1976 à 1977. Puis Mitterrand lui confia l’étude pour l’exposition universelle qui devait accompagner les célébrations du bicentenaire de la Révolution, mais qui ne vit jamais le jour.

L’entretien est téléchargeable ici : Jean Cayrol nous parle, par Robert Bordaz (La Revue des Deux Mondes, juin 1970).

À lire, chez L’Éveilleur :

enfants pillards copie

Les Enfants pillards
L’ÉVEILLEUR
19,00 €

Diffusion Harmonia Mundi Livres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s